•  Terre et Espace salon spécialisé sur les Sciences appliquées (Géologie, paléontologie, astronomie, grottes, musées a caractère archéologique, océans et mers, nature et bien d'autres....) pour les établissements scolaires de Midi Pyrénées avec des exposants musées et institutionnels !

     

    (Le Salon Terre et Espace) tout d’abord construit à Plaisance du Touch (Haute Garonne France) sur 200m2 !

    Ensuite a  Fonsorbes (Toujours en Haute Garonne) sur 800m2 et enfin 2000 m2 afin que l’armée puisse installer son simulateur de vol et un mirage IV, puis sur le terrain de football pour faire voler les fusées fabriquées par le Space Camp de Patrick Baudry,

    - Le but de ce salon était de réunir plusieurs sciences qui nous entourent (Géologie, paléontologie, hydrologie, astronomie, préhistoire, botanique, conquête spatiale, nature) pour les présenter aux écoles, collèges et lycées de Midi Pyrénées. 

    - Pour cela des conférenciers, musées, associations, sociétés allaient travailler de longs mois pour mettre en place ce salon !

    De quelle manière, j’avais pris contact avec les établissements scolaires via l’académie et avait créé pour chaque intervenant des ateliers pédagogiques basés sur leurs savoirs faire, ce qu’ils ne savaient absolument pas c'était les adapter aux enfants mais çà avait très bien fonctionné !

    Tous les professionnels se mettaient avec leurs pédagogies aux services des enfants…

    Pfouuuuuuuuuu pas une chose facile mais ils aimaient ce nouveau travail d’adaptation et moi j’essayais d’arrondir les angles pour tout le monde.

    Pour les établissements scolaires il y avait ceux qui avaient pris des ateliers pédagogiques payants par les intervenants et ceux qui n’avaient pris que le sentier découverte que nous avait aidé a mettre en place par le Musée St Raymond de Toulouse. 

    Les élèves avaient des papiers dans les mains avec des questions, il fallait que les enseignants les guide pour répondre aux différentes questions posées tout le long des trajets découvertes disséminés sur le parcours de 2000m2 (Gymnase, salle des Fêtes et terrains de de sports), après il fallait gérer les repas apportés par une société pris a cet effet dans les tentes de l’armée, l’armée était a contribution, là aussi quel boulot mais ça se passait bien !

    Pour les grottes et parc à thèmes ne pouvant venir sur le salon, je leur demandais de m’envoyer des dépliants, affiches et stylos a l’effigie de chez eux, ça servait à offrir aux élèves qui rentraient dans le salon, ce petit sac rempli était prisé par les enseignants.

    Je stockais pendant des mois des milliers de dépliants, affiches, flyers venus de toute la France pour le salon !

    En tout pour chaque exposition était distribué plus 3000 sacs contenant de grandes affiches pour les écoles, collèges et lycées des flyers de différents sites n'ayant pas pu se rendre sur notre salon, des marques pages, stylos et différentes choses.

     

    Les bus offraient des transports gratuits, j’en faisais profiter des écoles qui n’avait pas d’argent, les institutrices de petites écoles de petits villages quelques fois éloignés de Toulouse étaient enchantées, ils n’avaient pas droit a des ateliers pédagogiques mais participaient aux circuits découvertes.

    Il fallait jongler avec les nombreuses fiches d’ateliers pédagogiques que je distribuais le matin aux intervenants en arrivant, quelques fois la veille, il n’était pas question qu’un soit malade, il se débrouillait toujours pour envoyer quelqu’un ! 

    Ce salon était vraiment sympa, c’était un énorme travail de préparation qui durait 6 mois de l’année sans agence de com et sans personnel mais qui tournait bien !

    Lorsqu’il fallait monter le salon, l’armée était réquisitionnée, des bénévoles de Pôle emploi, les personnels de mairie enfin pas loin de 30 personnes travaillaient au montage et au démontage.

    Mes sponsors m’avaient suivi, la publicité était au top !

    Une campagne d'affichage était en place sur de nombreux magasins et murs de Toulouse par la société Insert affiche 90x120 en couleur fabriqué par la Sté Roldan 

     

     

    Dans la salle de 800m2, et sur cinq jours l’armée nous avait porté des immenses bâches pour couvrir le sol en plancher et j’avais eu l’idée de construire un salon des sciences appliquées In Doors, le premier en France (l’idée était de recréer des grottes en cartons pâtes, des kilomètres de grillages à poule et de papiers krafts ignifugés pour fabriquer des tunnels afin d’y faire passer des enfants et éventuellement des adultes. 

    - Des spéléologues avaient installé des cordes tout en haut de la salle a la dernière poutre pour apprendre les élèves à monter équipés du matériel de spéléo, le sol était constitué de sable et de terre, une grotte les enveloppaient, contre les parois ils montraient des photos de leurs sorties et un film diffusait en continue.

    -La grotte de Clamouse était installée sur une estrade et dessous on avait construit un cheminement de tuyaux qui s’allumaient dès qu’un enfant rentrait dedans, un spéléo de la grotte s’occupait de regarder si tout se passait bien, les enfants étaient ravis … Sur l’estrade une grotte était installée sur les côtés et au fond un grand écran diffusait les grottes de Clamouse, un animateur donnait un cours à 20 élèves sur leur grotte

    - La grotte de Bédeilhac avait voulu que je lui monte une grotte, elle était sympa, a l’intérieur on se serait cru dans une vraie grotte et en fond un écran prenait tout le fond, le conservateur diffusait et faisait un cours sur sa grotte, il était sympa mais tout le monde aussi !

    - Grotte de Lombrives faisait réaliser du modelage

    - Préhistologia animait un atelier pour les enfants 

     

    - La volcanologie était animée par la famille Thomas de l’association Vulcain par des films et des conférences précédent le salon !

    - Le musée de potier de Salelles d’Aude je leur avait construit un chantier de fouille de 30m2 avec des bottes de paille, remplis de terre au milieu, caché dedans des faux tessons de poteries afin que les enfants puissent faire des fouilles et ensuite reconstituer leur lampe a huile et l’emporter, animés par le conservateur et quelques archéologues, tout le monde jouait le jeu !. 

    - Pour Tautavel c’était de fabriquer des outils en silex et apprendre à faire du feu avec une sorte d’arc et un bâton, ils avaient un stand magnifique avec des vitrines, une grotte dont le sol, était en terre, ils avaient mis des faux hommes avec des peaux de bête, c’était top !

    - Urania31 Un planétarium gonflable était installé et animé ! A  l’intérieur on pouvait voir la voie lactée, un intervenant expliquait les planètes, les élèves étaient émerveillés 

    - Futuroscope Des animations étaient installées par le Parc national de l’image 

    - Les chasseurs de la Haute Garonne faisait fabriquer des nichoirs aux enfants des écoles 

    - Et bien d'autres exposants .....

     

    - Pour le salon des minéraux et fossiles, je me débrouillais de ne pas prendre trop d’exposants sur deux jours.

    Plus de 5000 élèves passaient sur le salon sur 5 jours, les rotations avec les compagnies de bus se succédaient, le salon était toujours un succès.

    Et le week end on tournait avec 2000 entrées, gratuites, le salon était gratuit !

    Pendant 5 ans le salon avait très bien fonctionné, puis la mairie de Montpellier était venu me proposer de monter ce salon avec un chapiteau,  itinérant en semi remorque dans les grandes villes de France avec le personnel adéquate, mais ma femme avait refusé et la mairie de Fonsorbes la sixième année avait dit que des associations avaient besoin de la salle pour d’autres animations a ces mêmes dates.

    Finalement le salon c’est arrêté ( mais je n’ai pas pensé que je pouvais le monter dans les halls  du parc des expositions de Toulouse en les louant, les sponsors auraient suivis, toutefois le salon était devenu une énorme machine médiatique, difficile a gérer seul ou a trois comme çà se passait, on brassait beaucoup de monde, les exposants nous disait qu’on commençait a rivaliser avec des salons spécialisés de Paris tout en étant amateur, que les stands étaient 10 fois moins cher, pour une meilleure qualité de tout .

    La sixième année on aurait du avoir les 30 exposants de l’année d’avant plus, Cousteau s’intéressait a notre salon, une société de sous-marin de Toulon, une société canadienne travaillant sur des satellites, et bien d’autres sociétés qui avaient un rapport avec les sciences appliquées, enfin la sixième année était assurée avant de commencer, comme je désirais garder le salon pas plus de 2000m2 peut-être avais-je tort et n’ayant plus la salle de départ, le moral avait chuté, j’avais fini par abandonner le salon … 

     

    Photos plus tard....

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Par Serge Barlan inventeur et premier président de ce club de 1988 a 1992.  

    Voici le club de géologie que j'ai créé à Tournefeuille (31) en 1988 (FRANCE) avec pour but « Faire découvrir à ses membres la richesse de l'environnement et plus particulièrement la géologie, par la compréhension de l'espace naturel qui nous entoure. »

    Le club est créé par moi-même à Tournefeuille en 1988 avec 6 personnes.  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Port du Marcadeau

    Parti de Tarbes, direction Lourdes, Pierrefitte Nestalas puis la D920 jusqu'à Cauterets, continuer sur cette route passer La Raillère, puis le parking du Puntas, hotellerie du Pont d'Espagne, la station de ski Cauterets Pont d'Espagne et enfin arrivée au Refuge du Clot !

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • LES CARBONNIERES à LACAVE (LOT) FRANCE  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • RENNES LES BAINS ET SES RUDISTES (AUDE)  Le site des Hippurites de la Montagne des Cornes à Rennes les Bains a été découvert en 1775 par Picot de Lapeyrouse. 
    Le site de Rennes les Bains  est constitué principalement de l'époque crétacé.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire