• RENNES LES BAINS ET SES RUDISTES (Aude Dept11)

    RENNES LES BAINS ET SES RUDISTES (AUDE)  Le site des Hippurites de la Montagne des Cornes à Rennes les Bains a été découvert en 1775 par Picot de Lapeyrouse. 
    Le site de Rennes les Bains  est constitué principalement de l'époque crétacé.

     Site de fossiles offert par Serge barlan au club de géologie le Béryl de Tournefeuille lors de la création en 1988, départ 1992 (1er Président de ce club de géologie)

    Si on commence par le bas au ras du ruisseau la Sals, on est sur une assise 3 a 4 mètres de marnes bleues schistoïdes, entremêlée de quelques minces bancs de grès et plus haut vers la route. 

    Les bords et le lit de la rivière est d'étage Turonien avec traces de fossiles et calcaire noduleux grisâtre et rosé ! 

    Le Turonien (calcaire à Echinodermes et à rudistes) 

    La montagne de Rennes les Bains est ainsi constituée : 

     - Nous trouvons un calcaire compact jaunâtre, peu fossilifère à esquilles cristallines de 2 à 3 mètres d'épaisseur (que l'on trouve au sommet du parc des thermes) 

    - Dessous un banc de poudingue multicolore, de près de 1 m d'épaisseur avec à la base une gangue marneuse rouge, mêlée de grès grossier  

    - Dix à douze assises alternent de grès calcarifères, jaunâtres, micacés, en banc mince ou épais à empreintes végétales et marnes bleues ou grisâtres psammitiques (Le psammite est une roche sédimentaire détritique, riche en quartz et en muscovite) de 10 à 12 mètres d'épaisseur 

    - Une assise de 3 à 4 mètres de marnes bleues schistoïdes, entremêlées de quelques minces bancs de grès qui apparaissent au niveau de la route 

    - Un banc de calcaire noduleux grisâtre ou rosé à traces de fossiles de l'étage Turonien, formant les bords et le lit de la rivière 

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "rudistes montagne des cornes aude"

     

     Au point de vue sites de prospection :

    A 1km en amont de Rennes les Bains se trouve le moulin de Tiffau.
    Si on se dirige vers lui (à 190 mètres environ de celui-ci) tous les ans, les marnes bleu situées en fond de la rivière l'été lorsque l'eau est bien descendue, il est facile de trouver de multiples fossiles (polypiers : Lunulites punctata, Antophhylum Braunii, Trochoeyathus sinuosus, Bilobatus, lincatus, Cornutus, Trochosmilia multisinuosa, Astra distans, Alveoporas Elegans…)
     

    -Si l'on continue la Sals sur 765 mètres, on trouve le lit de la Blanque et à sa fourche sur la rive droite où coule la source Madeleine (on y a exploité à l'époque romaine le jai) (on est dans les grès Sénomanien avec ses fossiles) 

    -En face du moulin de Tiffau dans les talus bordant la route on va trouver les Natica, Tellina comme dans le lit du ruisseau 

    -En allant vers la métairie de Linas à l'ouest de la ferme un champ labouré contient aussi des rudistes en abondance (demander autorisation), ça se situe sur des calcaires gris fumée, taché de jaune, compacts 

    -Plus haut s'il on suit le ruisseau de la Sals à la hauteur du hameau de Bordeneuve on va trouver les mêmes fossiles (Céphalopodes, Acéphales dimyaires et monomyaires, échinodermes, polypiers, foraminifères) 

    -Au-dessus de Rennes les Bains jusqu'au hameau de Fabiès par les chemins jusqu'à la montagne de Blanchefort, depuis les Clapiers jusqu'a Couïza juste au ras de la falaise, on va trouver le calcaire a Echinodermes 

    Mais aussi si l'on remonte la Sals jusqu'au sud de Sougraigne 

    -Vers Clamens pour se rendre aux sources salées (qui se situent en dessous du Pic du Cardou ou Roc de Balesou), s'élève un coteau marneux avec des marnes grises malaxées de fossiles 

    -Au bas de l'escarpement du col de Capela se montrent des marnes noires dans lesquelles des galeries horizontales de recherche pour le sel ont été reprises sans succès (situation pour carte géologique dans les marnes noires néocomiennes et oolithiques) 

    -Entre la métairie de la Ferrière et la Viallasse, à ce niveau la rivière la Blanque coule au fond de la gorge et toujours en été au fond on voit les couches du Turonien au milieu des grès et marnes bleus du sénomanien, laissent apparaître un calcaire à hippurites Organisans, placé verticalement près du chemin muletier 

    -Le calcaire a échinodermes se situe sur les bords de la Blanque, en dessous du hameau de la Viallasse et on peut en trouver en continuant les chemins vers Bugarach 

    -A Missègre au nord d'Arques à 5 ou 6 kilomètres au Nord, de belles carrières de marbre rouge étaient exploitées (voir la fontaine du village qui a été fabriquée avec ce marbre) 

    -Au sud de St Paul de Fenouillet à Lesquerde, Rasiguères, Fa étaient exploitées des carrières de Gypse pour fabriquer le plâtre 

    -C'est encore à St Paul de Fenouillet qu'il se trouvait de beaux grenats pyropes, on verra sur une autre fiche l'affleurement dans une vigne proche 

    -En dessous du village de Montferrand la rivière recèle des paillettes d'or. 

     -La montagne des cornes dépendant du hameau de Barrenc à 2,5km à l'Est de Rennes les Bains, on s'y rend par un chemin partant de l'ancien village sur la rive droite de la Sals. On y arrive d'abord par un petit pont sur la gauche où on descend par un étroit sentier qui borde le ruisseau et qui conduit par plusieurs directions à la ferme de la Tuilerie, puis par un chemin qui remonte vers l'est à la montagne des cornes elle-même, large plateau à son sommet en pente dirigé au sud-ouest. 

    Aujourd'hui la municipalité a créé une route de l'autre côté de la Sals. Il faut donc descendre en voiture jusqu'au bout du village, passer la Sals (laisser la route de droite) et monter à gauche en lacet par la petite route qui passe au-dessus du parc des thermes vers la source qu'ils ont captés, vers le lac de Barrenc, un peu plus haut se trouve un chemin muletier qui part au pied d'un champ sur la gauche chemin comme de randonnée, le prendre et monter jusqu'à ce vous voyez en face la montagne de Clouet, le sol est taillé à pic découvert vers l'Est, les cornes ou Rudistes se trouvent à même le sol comme une barrière rocheuse sur la droite. Ils sont difficiles à extirper du sol étant collés les uns aux autres, en dessous de cette barrière rocheuse se trouve un champ ou l'on peut en récupérer de celles qui détachent et tombent entières ou brisées. 

    Il faut souvent en casser deux ou trois pour en avoir une entière.  

    Ces rudistes se présentent avec des coquilles régulières, rugueuses, composées d'une valve ou deux très inégales, sans charnières (de longueur variant de 30 à 60 cms et de 6 a 15cm de diamètres pour les valves. (Hippurites Turgidus, H.Bioculatus, H.Cornuvaccinum, H.CanaliculatusHippuritella Carezi...)  

     

     

    RENNES LES BAINS ET SES RUDISTES (AUDE)

    Si votre sortie est en été, un chapeau ou bob et beaucoup d'eau parce qu'à cet endroit il n'y a pas du tout d'ombre La voiture se situe 1h30 en dessous et ne se voit pas du tout du site.
    Ps : N'oubliez pas de prendre l'appareil photo. (Mettez montagne des Cornes sur Google Maps, l'endroit se situera tout seul et les chemins avec, il vous suffira de copier la carte)
     

      

    A Couiza sur la rive gauche de l'Aude presque immédiatement après avoir franchi le pont et tourné à droite se trouve une tranchée au bord de la route où l'on peut ramasser Dents de squales, mollusques (gastéropodes ; Bulla, Turitella, Scalaria réticuata, Eulima, Natica, Neritina, Voluta, Cérithium, Murex, Fusus, Crassatella, Cardium, cardita, Chama, Ostrea.... 

    « LOUSTALOT (Landes Dept40)Lieu dit Corbieu Moulin de Carreau Fossiles Aquitanien Grotte des Carbonnières (Lacave Lot Dept 46) France. Histoire contée par le découvreur de la grotte et inventeur du nom de cette grotte SERGE BARLAN Cave of Carbonnières (Lacave Lot Dept 46) Fran »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :