• GRAISSESSAC (Dept 34)

    GRAISSESSAC (HERAULT) A cet endroit, il y a 350 MA, au carbonifère, se trouvent de grands marécages tourbeux où plusieurs espèces d’arbres, arbustes, plantes poussent sur 22 kms.

     Site de fossiles offert par Serge Barlan au club de géologie le Béryl de Tournefeuille (dept31) lorsque j'ai créé ce club en 1988, départ 1992 ( 1er président de ce club). 

    On est dans la formation volcano-détritique de la base du Cambrien, à l’ère primaire (Camplong, montée NE jusqu’au Col de Pal, au milieu des carrières et grès houiller et descente jusqu’à l’aire Raymond) coupe de l’Autunien gris et rouge (280 MA). Le schiste s’est formé lors des mouvements colossaux de la croûte terrestre.

    GRAISSESSAC (HERAULT)

     

    Les argiles, sous l’effet d’une intense pression, se sont feuilletées pour devenir des schistes. L’ardoise est une variété de schiste, ces argiles étaient constituées de matières organiques de couleur bleu, rouge si le sédiment était ferrugineux.

    Une argile pure donnera un schiste tendre, feuilleté.

    Une argile sableuse donnera un schiste gréseux compact et dur.

    Une marne moitié argile, moitié calcaire donnera un schiste calcaire. 

    Des filons de quartz blancs laiteux traversent la masse schisteuse.

    Des eaux chaudes de formation hydro-thermales remontent dans les fissures et déposent en refroidissant de la silice cristallisée sous forme de quartz.

    Mais aussi, on trouve dans ces schistes des fossiles vieux de 500 MA. 

     

    Les trilobites(Arthropodes) 

    De la famille des langoustes et crevettes, ils possédaient 3 lobes (trilobites), le rachis central et deux lobes latéraux, la tête ou céphalon, le thorax et la queue ou pygidium. Leurs yeux pouvaient avoir jusqu’à 15 000 facettes, leur taille variait de quelques centimètres à plusieurs centimètres. Ces animaux vivaient sur des fonds vaseux ou sableux de mers peu profondes et chaudes et se nourrissaient de détritus organiques. 12 000 espèces ont été répertoriées dans le monde.

    Lors de mues, ils perdaient souvent la queue. 

    Le Permien débute par des schistes avec calcaires noirs, souvent bitumeux ou par des grès dolomitiques en plaquettes roussâtres dont la flore est basée de Walchia (conifères de la famille des araucarias), des restes de poissons (acanthodes) de l’Autunien.

    Puis vient une accumulation de plus de 2 000 m d’argiles rouges et grès rouge à empreintes de pas de reptiles (protriton pétrolée) du Saxonien.

    Puis d’épais poudingues qui forment l’extrémité de la montagne noire (fluviatiles et lacustres). 

    GRAISSESSAC (HERAULT)

    GRAISSESSAC (HERAULT)

    GRAISSESSAC (HERAULT)

     

    GRAISSESSAC (HERAULT)

     

    GRAISSESSAC (HERAULT)

    GRAISSESSAC (HERAULT)

     

    https://www.saga-geol.asso.fr/Documents/Saga_359_Graissessac.pdf

     

    Résultat de recherche d'images pour "graissessac"

    http://histoiredutemps.free.fr/terrestre/paleozoique/carbonifere.missi.htm

     

    Pecopteris miltonii

    https://steurh.home.xs4all.nl/enggrais/egrpecmi.html

    Dicksonites pluckenetii

    https://steurh.home.xs4all.nl/grais/dicksd.jpg

    Cyclopteris

     

    Callipteridium pteridium

    post-2822-1197043556_thumb.jpg

     

    « ECHELLE DE MOHS MINE DE MONT-ROC (Tarn Dept 81) Goethite »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :